• Danseuse professionnelle de la compagnie Terpsichora.
• Chorégraphe
• Animatrice culturelle, titulaire de l’examen d’aptitude technique en danse contemporaine

J’ai commencé la danse moderne  à 6 ans un peu par hasard et dès le premier cours j’ai compris que c’était ce que je voulais faire. De 14 à 16 ans j’étais danseuse dans une compagnie semi professionnelle « les Croqueurs de Brumes ».  Nous faisions concours chorégraphiques et spectacles, sur scène  et dans la rue.

Ensuite j’ai fait les Beaux-Arts à Cherbourg puis à Rennes et j’étais en même temps assistante d’artiste dans le centre culturel « le Triangle » à Rennes.

J’ai fait partie d’un groupe de musique dont j’étais la chanteuse et nous avons fait des tournées en France et en Europe.

Dans ces différentes disciplines j’ai toujours eu une démarche d’expérimentation. L’idée étant toujours de travailler à partir de « pas grand-chose » et de créer : quel processus de création peut-on mettre en place pour aboutir à une création artistique ?

Au niveau de la danse les chorégraphes les plus importants pour moi sont Mats Ek et Pina Bausch qui a inventé le  « dance theater » (théâtre chorégraphié)

Cours de moderne

Plus les élèves sont jeunes et plus nous jouons autour de la chorégraphie : je mets en place des jeux pour que ce soient les enfants qui inventent leur propre gestuelle corporelle dans l’imitation, le jeu de hasard, le jeu théâtral, la musique.

Plus ils avancent en âge et plus  nous avançons dans la technique.

Pour les plus grands après l’apprentissage de la technique et la chorégraphie, nous sommes dans une partie interprétation de la chorégraphie

Dans les cours, la 1ère partie est consacrée à la  technique.
La 2ème partie du cours est plutôt sur l’apprentissage et la construction chorégraphique, je es mets en situation scénique pour qu’il y ait déjà un jeu et une présence.
Le but est de mettre les spectateur au cœur du cours :  on danse pour les autres !

Galerie photos